Jules et Jiles et Jeanne / un tourbillon

Création 2021-2022
François Truffaut / Gilles Pastor

Production en cours

Écriture de spectacle, mise en scène et scénographie : Gilles Pastor

D’après
le film Jules et Jim (1963) de François Truffaut,
le scénario de François Truffaut et Jean Gruault
et le roman d’Henri-Pierre Roché (Gallimard)

Avec : Alizée Bingöllü et Jean-Philippe Salério
et avec la voix de Jeanne Moreau

Collaboration artistique : Catherine Bouchetal
Lumière : Yoann Tivoli
Musique : Sylvain Rebut-Minotti

Notes d’intention / Gilles Pastor
C’est après ma rencontre avec l’actrice Jeanne Moreau que j’ai découvert le film et le roman Jules et Jim,

Elle avait des bagues à chaque doigt,
Des tas de bracelets autour des poignets,
Et puis elle chantait avec une voix
Qui, sitôt, m’enjôla …

On s’est connu en 2013.
Le 2 décembre, j’avais rendez-vous dans l’appartement parisien de Jeanne Moreau. Je lui proposais d’enregistrer la voix du Spectre de Sophocle dans la pièce Affabulazione de Pier Paolo Pasolini.
Quelques jours plus tard, je venais la chercher pour la conduire au studio d’enregistrement de La FEMIS.
Avec elle dans le taxi mon affabulation commençait !
Affabulazione fut créé le 4 novembre 2014 au TNP de villeurbanne ; la voix de Jeanne Moreau traversait nos oreilles, réveillait et révélait nos mémoires.
Depuis cette rencontre  nous discutions ensemble, chez elle à Paris ou par téléphone, par SMS.
Nous avions aussi le projet de créer ensemble la lecture The Garden is full of Metal d’après Derek Jarman’s Garden.
Jeanne Moreau est décédée à Paris le 31 juillet 2017.

J’aime tous ces entrelacs, le roman, le film, le scénario, l’actrice Jeanne Moreau, la femme et moi au milieu, comme dans un tourbillon.

… C’était le mardi 1er janvier 2013. Jiles, seul à Lyon, file au cinéma voir le film La Baie des Anges de Jacques Demy avec Jeanne Moreau.
Le lendemain, Jiles effectue une recherche sur internet.
Et puis, tout s’est affolé comme un tourbillon, une affabulation, un slalom géant.
Jeanne au téléphone,
le Spectre de Sophocle,
le corps poilu et costaud du jeune Jules,
code JKBM,
5ème étage gauche
15H ?
vous venez ?
Je vous attends.
Jeanne avait un sourire archaïque qui le saisit.
Elle avait le sourire de la statue de l’île. …

Jules et Jiles et Jeanne, un tourbillon  (extraits)

dire ce refus de l’inquiétude

” … Accepter de se regarder soi pour regarder le Monde, ne pas s’éloigner, se poser là au beau milieu de l’espace et du temps, oser chercher dans son esprit, dans son corps, les traces de tous les autres hommes, admettre de les voir, prendre dans sa vie les deux ou trois infimes lueurs de vie de toutes les autres vies, accepter de connaître, au risque de détruire ses propres certitudes, chercher et refuser pourtant de trouver et aller démuni, dans le risque de l’incompréhension, dans le danger du quolibet ou de l’insulte, aller démuni, marcher sans inquiétude et dire ce refus de l’inquiétude, comme premier engagement.”
Extr. Dire ce refus de l’inquiétude.
Du luxe et de l’impuissance
Jean-Luc Lagarce

À VITE !
KastôrAgile, Lyon le 29 mai 2020