La Cocadrille / Théâtre d’Altitudes

La Cocadrille / Théâtre d’Altitudes

Création 2002
John Berger / Gilles pastor

  • La Cocadrille © KastôrAgile
  • La Cocadrille © KastôrAgile
  • La Cocadrille © KastôrAgile
  • La Cocadrille © KastôrAgile
  • La Cocadrille © KastôrAgile
  • La Cocadrille © KastôrAgile
  • La Cocadrille © KastôrAgile
  • La Cocadrille © Sylvie Friess
  • La Cocadrille © Sylvie Friess
  • La Cocadrille © Sylvie Friess
  • La Cocadrille © Sylvie Friess

Photo KastôrAgile, Sylvie Friess

En Savoie, un Théâtre d’Altitudes

Création le 20 juillet 2002 à La Giettaz, Savoie [Fr]
Résidence de création en montagne

La Cocadrille / Théâtre d’Altitudes
ou Les Trois vies de Lucie Cabrol
d’après John Berger
traduction de l’anglais par Serge Grunberg
(Éd. Champ Vallon – La Fontaine de Siloé)

Adaptation et mise en scène : Gilles Pastor

Avec :
Marie-Aude Christianne
Valérie Leroux
Stéphane Naigeon
Gilles Pastor
Alice Waring, saxophone
Martin Moulin, percussions

Le Choeur :
La Chorale des Ainés Ruraux de Haute-Maurienne
chef de choeur : Annie Jorcin

Les Bûcherons :
L’Association Beaufortaine du Bois, les bûcherons bénévoles des communes de La Giettaz en Aravis, Val Cenis, Avrieux, Villarodin-Le Bourget

Scénographie : Pierre David et Catherine Bouchetal
Costumes : Angelina Herrero
Régie générale : Édouard Frilet

Propos

C’est en partenariat avec la FACIM (Fondation pour l’action culturelle internationale en montagne) que s’est inventé pour l’été 2002 ce projet de Théâtre d’Altitudes dans le cadre de « Terres des Alpes », actions culturelles que la FACIM mène à travers l’étude et la valorisation du paysage rural savoyard.
Théâtre d’Altitudes s’est d’abord inscrit en 2002 sur le territoire de Savoie en collaboration avec deux communes, La Giettaz en Aravis (Val d’Arly) et Beaufort (Massif du Beaufortain).
J’avais le désir d’utiliser ses impressions de montagne comme matériaux de théâtre : traces et mémoires familiales d’un petit village savoyard du Massif des Aravis, La Giettaz, et de parler des « gens de là-haut », les gens de la montagne.
Avec La Cocadrille ou les trois vies de Lucie Cabrol récit de John Berger extrait du recueil de nouvelles «Dans leur travail» qui s’inspirent de l’existence des paysans de Haute-Savoie, de leurs paroles, de leur travail et de leurs rites, j’ai fabriqué comme en résonance à toutes ces traces, un «Land-Art» pour comédiens, saxophone, percussions, cloches de vache et bûcherons, dialogue théâtral entre une œuvre littéraire, un territoire et un paysage.

La Cocadrille explore le théâtre en plein champ dans l’intervalle entre le jour et la nuit. Une orchestrâ improvisée dans la nature et composée d’un demi-cercle de billots de bois et d’un demi-cercle de spectateurs. Un plancher posé sur l’herbe, Théâtre des trois vies de Lucie Cabrol. Un repas et une soupière qui fume – rituel célébrant le bonheur d’être ré-unis. Jean exhume le passé – bruits des couverts et rythme d’une hache fendant le bois martèlent les 3 vies exhumées de Lucie Cabrol. Les convives, pantins articulés par le passé retrouvé, s’agitent comme un coryphée au son du saxophone, des percussions et des cloches de vache.

Représentations

du 26 au 29 juillet 2003 à 20h30
1000m Alt. / Beaufort – Le Bersend
Arèches-Beaufort (Savoie) [Fr]
Fondation FACIM

le 21 juillet 2003 à 20h00
et le 24 juillet 2003 à 20h00
1400m Alt. / La Norma
La Norma (Savoie) [Fr]
Fondation FACIM

du 22 au 23 juillet 2003 à 20h30
1200m Alt. / Avrieux – Le Besseil
Avrieux (Savoie) [Fr]
Fondation FACIM

du 16 au 19 juillet 2003 à 20h00
2000m Alt. / Val Cenis – télécabine du vieux moulin
Val Cenis (Savoie) [Fr]
Fondation FACIM

du 27 au 30 juillet 2002 à 20h30
750m Alt. / Beaufort
Arèches-Beaufort (Savoie) [Fr]
Fondation FACIM

du 20 au 25 juillet 2002 à 20h00
1500m Alt. / Col des Aravis – un alpage, lieu dit “Les Plachaux”
La Giettaz (Savoie) [Fr]
Fondation FACIM