Le centaure | Propos

Le centaure

Propos

Moitié d’homme, moitié de cheval – Le texte met en parallèle l’homme et la bête, il les divise, il montre la cohabitation.
L’auditeur est le réceptacle où la créature prend vie, où le mariage se réalise.
Dans l’enceinte du Musée des moulages, les statues semblent livrées à une éternelle attente.
Troncs, chapiteaux, têtes, hommes, dieux et déesses, une forêt de plâtres où le dernier des centaures aurait trouvé refuge.

La prose sèche et sobre de José Saramago, écrivain portugais couronné par le Prix Nobel de Littérature en 1998 est d’une charge poétique intense.
Le Centaure est paru à Lisbonne en 1978 dans un recueil de textes sous le titre Objecto Quase.
Centaure est le récit allégorique de la question de l’identité du dernier des Centaures échoué dans notre société contemporaine.
Entre vérité et fiction, moitié homme, moitié cheval, le centaure se cache avec le désir toujours présent d’être librement en pleine lumière. Récit d’une errance, l’errance d’un rescapé.