Passion / Et ils me cloueront sur le bois | Jean-Pierre Siméon

Passion / Et ils me cloueront sur le bois

Poème dramatique de Jean-Pierre Siméon
(Éd. Les Solitaires intempestifs)
Commande d’Akadêmia, 2013

tout dort ici même on dirait les pierres
et dans ce grand sommeil du monde
la voix de Jésus effleure le silence
il dit tout bas il dit ce qui sera
cette nuit vous tomberez cette nuit comme moi
non crie Pierre baisant sa robe
qu’ils tombent ceux à qui le coeur manque
mais moi non Seigneur non je ne tomberai pas
Pierre mon ami ne jure pas
l’herbe dis-moi peut-elle jurer
qu’elle ne se couchera pas sous le vent ?

on arrache de lui ses vêtements
qu’on se dispute comme la meute la curée
ah il faut cette honte encore
l’homme est nu et il tremble
il n’a plus sur la peau
que sa tunique de sang
il est l’heure qu’on le cloue
le répudié d’entre les hommes
que l’on cloue sur le bois
la pauvreté et l’amour
qu’on la cloue dans son corps


Extrait de Et ils me cloueront sur le bois,
Jean-Pierre Siméon